Développement territorial : les étudiants de l'Université de Corse découvrent les dessous du management hôtelier sur la Rive Sud.

L’université de Corse, en partenariat avec la communauté de communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo, par l’entremise de son office de tourisme, a organisé un séminaire sur la Rive sud du Golfe d'Ajaccio.

Cette opération découle à la fois de la mise en valeur économique du territoire par l’activité touristique souhaitée par l’intercommunalité mais aussi, en ce qui concerne l’Université, de justifier sa politique à double entrée basée à la fois sur l’enseignement général et l’application concrète de celui-ci.

Dsc 0950

Le but avoué de cette opération était double : préparer des pistes d’actions concrètes de mise en valeur territoriale et l’immersion des étudiants de la toute nouvelle Licence Pro Hébergement touristique au sein d’établissements de haut standing. A terme, un diplôme de management de l’hébergement de luxe est envisagé.

Les hôtels « Le Sofitel », « Le maquis », « Marina Viva et le Campo dell Oro » (le Radisson, bien que favorable, n’a pu participer pour cette fois aux travaux en raison d’une ouverture retardée) ont répondu présent.

Après avoir été reçu par la Présidente Valérie BOZZI, les étudiants et leur responsable pédagogique le Pr Serge Pieri accompagnés du DGS de l’intercommunalité, se sont déplacés de l’un a l’autre pour suivre des ateliers de travail avec les professionnels concernés. (Cf. planning des interventions : Seminaire timingseminaire-timing.pdf )

De l’analyse en front office (contact direct avec les clients) à la logique et stratégie de réservation (back office) les responsables ont présenté des cas concrets compléments indispensables des cours généraux.

Img 0149

Plus spécifiquement, la notion de qualité de service a été l’axe d’interventions des managers de l’Hôtel « le Maquis ». Qui plus est, pour expliquer au mieux, les étudiants ont été transformés en clients et, lors du déjeuner offert, ils ont ainsi pu mieux appréhender ce qu’est un service de qualité.

La directrice de l’hôtel « le Sofitel » présentait à la fois la stratégie internationale de Responsabilité Sociale des Entreprises du groupe ACCOR ainsi que la stratégie propre de réservation au niveau de l’établissement de Porticcio.

Marina Viva insistait sur la politique des ressources humaines alors que le Campo dell Oro incitait les étudiants à réfléchir sur le Yield management. Lors de la présentation d’œnologie qu’il a offerte, le directeur de l’établissement, accompagné d’un œnologue du clos Capitoro, a démontré tout l’attrait et l’atout touristique que représentait cette activité et in fine, la rencontre a donné lieu à des échanges très constructifs.

Les étudiants, tous alternants, seront dans leurs établissements pour préparer et vivre la saison à compter de la semaine prochaine avec au passage un avant-goût de leur futur travail.