Articles de ccpo

Inauguration de la Forêt Enchantée à Corrano

  • Par ccpo
  • Le 25/10/2022

A l’initiative de son maire, Monsieur Antoine Peraldi, la commune de Corrano a ouvert une parenthèse féérique de son histoire et de celle de la vallée du Taravu, en inaugurant la « Forêt Enchantée ».

Madame Valerie Bozzi, Présidente de notre Communauté de Communes, accompagnée de Monsieur Gilles Simeoni, Président de l’exécutif ont donc accompagné Monsieur Peraldi, Maire de Corrano, pour inaugurer le site et coupant le ruban.

Notre communauté de communes en partenariat avec la Collectivité de Corse, et grâce au concours de nombreux autres acteurs, s’enrichit donc d’un nouvel atout : un circuit magique, qui au fil de l’histoire de Gabriel-Xavier Culioli, « Ditu Mignuleddu », s’est ouvert au public hier après-midi.

C’est une immersion totale en pleine nature et une manière fabuleuse de faire rêver petits et grands grâce aux nombreux décors de Stéphane Deguilhen ainsi qu’aux espaces dédiés à la découverte.

Renouvellement et extension du Label " Site Rivière sauvage "

Le Fleuve du Taravo a vu se renouveler, et s’étendre au plus haut niveau (3), son label « Site Rivière Sauvage », véritable témoignage de l’implication des acteurs du territoire dans sa préservation et sa valorisation.

 

Img 0794  Dsc 0798 2  Img 0813

 

Img 0799Img 0808Img 0804

Lire la suite

Conseil Communautaire du 21 octobre.

  • Par ccpo
  • Le 25/10/2022

Le vendredi 21 octobre, le Conseil Communautaire, présidé par Valérie Bozzi, s'est à nouveau réuni dans l'amphithéatre de Porticcio. Les élus présents ont pu aborder et délibérer autour de plusieurs points. Tous ont été votés à l'unanimité.

Vous pouvez décourvir les points à l'ordre du jour en cliquant ici :  Conseil communautaire du 21 Octobre.

Img 828

Présentation des dispositifs d'accompagnement de l'Agence de l'Urbanisme et de l'Énergie de la Corse

  • Par ccpo
  • Le 20/07/2022

L’Agence d'Aménagement durable, d'Urbanisme et d'Energie de la Corse (AUE) en présence de son Président, M. Julien Paolini et de ses agents, s’est déplacée à Porticcio dans les locaux de la communauté des communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo.

Quel était l'objectif ? 

Il s’agissait de présenter, en détail, lors d’une réunion réunissant les équipes de l’AUE et les Élu(e)s, les dispositifs d’accompagnement pour la transition écologique, l’aménagement et l’urbanisme sur le territoire.

Plusieurs thèmes ont été abordés : 

Le système énergétique de la Corse, (le bilan électrique et la facture énergétique), ou encore les Appels à Projets dans différents domaines comme l’éclairage public, le bâtiment, l’hydroélectricité, le Bois Energie etc... 

L’Agence propose une véritable prestation d’AMO (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage).

Ses missions se tournent donc vers l’accompagnement des collectivités locales notamment grâce à des moyens techniques : études préalables, conduite de projets (incluant le dispositif de concertation publique), sécurisation des démarches, aide à la passation des marchés publics, coordination des études et évaluation.

À l’issue de cette présentation, les maires de plusieurs communes du territoire ont ainsi pu aborder les problématiques liées aux documents d’urbanisme, notamment pour les communes à forte attractivité mais également pour les plus petites.

Les aides et accompagnements que l’AUE peut apporter pour travailler sur ces thématiques ont été présentés dans ce contexte d’échange où chacun a pu exposer les sujets inerrants à sa commune. 

Merci aux Maires et Élu(e)s présents pour cette réunion ainsi qu’à l’AUE, ses équipes et son Président, M. Paolini.

Pour en savoir plus sur les accompagnements et les aides proposés, n’hésitez pas à visiter le site internet de l’Agence d'Aménagement durable, d'Urbanisme et d'Energie de la Corse.

Img 9154 jpg

Conseil Communautaire du 11 Avril 2022 : ce qu'il faut savoir.

Le lundi 11 Avril à 10h00, les conseillers communautaires de l’Ornano et du Taravo se sont réunis sous la présidence de Mme Valérie BOZZI. 

Les employés du service des ordures ménagères se sont joints à eux pour évoquer l’évolution du service au regard de la présentation des derniers chiffres proposés par les représentants du SYVADEC.

Ont été abordés les points suivants :  

  • - la commission déchets ;
  • - les tournées “OM”,
  • - les encombrants,
  • - le tri sélectif dans les différents secteurs du territoire, 
  • - la redevance spéciale (pour la collecte des déchets des professionnels),
  • - pour finir le bilan 2021 du Syvadec.

L’intervention du Syvadec et de ses membres portait donc sur les chiffres de l’année 2021 et a abouti à un échange avec les acteurs présents sur les coûts et les possibilités à venir pour cette année 2022.

Dans un second temps, les différents budgets ont été abordés (celui de l’assainissement, le général ainsi que celui de la Zone d’Activité Économique). Tous ont été votés à l’ unanimité.

Enfin, le renouvellement de la fiscalité était aussi à l’ordre du jour : Aucune augmentation n’est enregistrée.

La séance a été levée à 15H.

Cc 11avril3

Cc 11avril1

Cc 11avril9


 

Développement territorial : les étudiants de l'Université de Corse découvrent les dessous du management hôtelier sur la Rive Sud.

L’université de Corse, en partenariat avec la communauté de communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo, par l’entremise de son office de tourisme, a organisé un séminaire sur la Rive sud du Golfe d'Ajaccio.

Cette opération découle à la fois de la mise en valeur économique du territoire par l’activité touristique souhaitée par l’intercommunalité mais aussi, en ce qui concerne l’Université, de justifier sa politique à double entrée basée à la fois sur l’enseignement général et l’application concrète de celui-ci.

Le but avoué de cette opération était double : préparer des pistes d’actions concrètes de mise en valeur territoriale et l’immersion des étudiants de la toute nouvelle Licence Pro Hébergement touristique au sein d’établissements de haut standing. A terme, un diplôme de management de l’hébergement de luxe est envisagé.

Les hôtels « Le Sofitel », « Le maquis », « Marina Viva et le Campo dell Oro » (le Radisson, bien que favorable, n’a pu participer pour cette fois aux travaux en raison d’une ouverture retardée) ont répondu présent.

Après avoir été reçu par la Présidente Valérie BOZZI, les étudiants et leur responsable pédagogique le Pr Serge Pieri accompagnés du DGS de l’intercommunalité, se sont déplacés de l’un a l’autre pour suivre des ateliers de travail avec les professionnels concernés. (Cf. planning des interventions : Seminaire timingseminaire-timing.pdf )

De l’analyse en front office (contact direct avec les clients) à la logique et stratégie de réservation (back office) les responsables ont présenté des cas concrets compléments indispensables des cours généraux.

Plus spécifiquement, la notion de qualité de service a été l’axe d’interventions des managers de l’Hôtel « le Maquis ». Qui plus est, pour expliquer au mieux, les étudiants ont été transformés en clients et, lors du déjeuner offert, ils ont ainsi pu mieux appréhender ce qu’est un service de qualité.

La directrice de l’hôtel « le Sofitel » présentait à la fois la stratégie internationale de Responsabilité Sociale des Entreprises du groupe ACCOR ainsi que la stratégie propre de réservation au niveau de l’établissement de Porticcio.

Marina Viva insistait sur la politique des ressources humaines alors que le Campo dell Oro incitait les étudiants à réfléchir sur le Yield management. Lors de la présentation d’œnologie qu’il a offerte, le directeur de l’établissement, accompagné d’un œnologue du clos Capitoro, a démontré tout l’attrait et l’atout touristique que représentait cette activité et in fine, la rencontre a donné lieu à des échanges très constructifs.

Les étudiants, tous alternants, seront dans leurs établissements pour préparer et vivre la saison à compter de la semaine prochaine avec au passage un avant-goût de leur futur travail.

Dsc 0950

Img 0149

 

Transition écologique : signature d’un contrat au service du territoire.

  • Par ccpo
  • Le 02/03/2022

Dans le cadre du plan de relance mis en place par l’État et ce, afin d’accompagner les collectivités territoriales dans leurs projets, une réunion ayant pour ordre du jour la signature du contrat de relance et transition écologique s’est tenue à Porticcio ce 14 février 2022.

Mme Valérie Bozzi, en sa qualité de Présidente de l’Intercommunalité de la Pieve d’Ornano et du Taravo, ainsi que le Directeur Général des Services, M Charles Straboni, ont donc reçu le Secrétaire Général de la Préfecture et sous-préfet de l’arrondissement d’Ajaccio au sein de l’auditorium de Grosseto-Prugna-Porticcio.

Le contrat met en lumière trois orientations stratégiques majeures : 

  • - Assurer le bon développement économique du territoire en intégrant le tourisme vert,
  • - Améliorer l’accès aux services publics et aux services de santé,
  • - Développer le logement pour les jeunes actifs et les projets d’éco-quartiers.

Monsieur le Secrétaire Général s’est fait le porte-parole de certains des projets envisagés comme par exemple la mise en valeur de notre patrimoine local avec le projet de Zigliara qui pourrait s’avérer être un véritable tremplin économique pour la micro-région et ses acteurs.

Enfin, Mme la Présidente a loué la réelle volonté politique des différentes communes de s’investir aux côtés de la communauté pour porter hauts les espoirs suscités par le plan.

C’est donc à travers cette volonté d’accompagnement et d’entraide collective, mais aussi avec la volonté de l’État d'impliquer durablement les collectivités dans ce plan de relance, que ce contrat se veut le fer de lance d’une politique courageuse d’investissements.

Crto 1 14 02 reduite 1

Crte 14 02 re duite

Crto 3 14 02 re duite

 

Un projet ambitieux pour l’intérieur et la pieve du « Palnicale »

  • Par ccpo
  • Le 02/03/2022

La Grande Église appelée Chjesa Nova « la nouvelle église » entamée en 1867, est un bâtiment d’une dimension conséquente non achevée, qui se dresse en bordure du village de Zigliara.

Il fallait impérativement donner un sens afin que ce travail titanesque ne soit pas resté vain.

Sous l’impulsion de Valérie Bozzi, Présidente de la Communauté des Communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo ainsi que de l’ensemble des élus, à l’unanimité, ont donc décidé, en partenariat avec la commune de Zigliara et plus particulièrement avec notre regrettée Joséphine CHIARELLI Ancienne Maire ainsi que son successeur Gérard TROMBETTA maire de Zigliara, d’en faire un lieu de vie pour l’ensemble de la population di u Palnicale.

La Grande Église appelée Chjesa Nova (« la nouvelle église »), débutée en 1867, est un bâtiment d’une dimension imposante, jamais achevé, qui se dresse en bordure du village de Zigliara. Il fallait donc impérativement sécuriser et finaliser l’édifice pour lui redonner vie et sauvegarder le patrimoine local.

Sous l’impulsion de Valérie Bozzi, Présidente de la Communauté des Communes, l’ensemble des élus a décidé, à l’unanimité, d’en faire un lieu de vie pour l’ensemble de la population du Palnicale.

Ce projet n’a pu étre mené à bien qu’avec la participation constante de notre regrettée Joséphine Chiarelli, ancienne maire de Zigliara et de son sucesseur Gérard Trombetta. Les travaux débuteront au plus tard durant le premier semestre 2023.

Après avoir entretenu puis testé la solidité des murs, un projet a été élaboré par les services communautaires en partenariat avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement

(CAUE) de la corse du sud. Toutes ces opérations ont bénéficié de subventions notamment celle de la Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse.

Aujourd’hui, le projet presque abouti est soumis à l’approbation de la population à travers une exposition – conférence organisée sous l’égide de la directrice du CAUE, Mme Katia MAIBORODA.

Le but de cette dernière est de suscité des réactions voire une approbation de la destinée de cette structure.

Vers la création d'un lieu de vie :

En plus de réhabiliter le patrimoine local, la volonté consiste à mettre en œuvre un développement économique basé non seulement sur l’appropriation par les administrés de la vallée mais aussi par la mise à disposition des infrastructures notamment pour l’accueil touristique.

Démocratie participative : Un cahier a été laissé à l’attention de la population de manière à recueillir leurs idées et commentaires.

 Img 7020

Dsc 0915

Dsc 0838

Dsc 0879