Blog

Déchets verts : une alternative au brûlage

Le 10/05/2023

Les agents techniques de notre communauté de communes ont suivi une formation, dans notre centre technique situé à Pila Canale, dans le but d’utiliser un broyeur pour les déchets verts.  Cet outil sera voué à être à un soutien lors du nettoyage des extérieurs, les élagages …

Il pourra donc vous débarrasser des branches et autres déchets verts d’un certain volume.

En effet, cette machine est faite pour broyer des branchages comme celui sur cette vidéo et ne pourra donc pas être utilisée pour broyer par exemple des restes de pelouses ou autre.

Un règlement sera communiqué à qui de droit pour faciliter l’accès à ce tout nouveau service de la Communauté de communes dès sa mise en oeuvre dans les mois à venir.

Les restes de broyage produits par la machine font un excellent composte et chacun pourra en récupérer à sa guise pour son jardin ou même ses plantes en pots !

Les premiers pas du Contrat Relance Transition Écologique

Le 10/05/2023

Le 7 mars 2023, s’est tenu le premier Comité de Pilotage (COPIL) du CRTE en présence des élus du conseil communautaire.

Coprésidé par Valérie Bozzi, Présidente de la CCPOT et M. Larrey, Secrétaire général de la Préfecture de Corse du Sud, ce premier COPIL fut l’occasion de faire un premier point d’étape autour des avancées du CRTE un an après sa signature.

Il a donc été rappelé que le CRTE s’adresse aux collectivités locales et leurs territoires (urbains ou ruraux) afin de les accompagner vers la relance de l'activité par la réalisation de projets concrets et structurants, contribuant à la transition écologique, dans le domaine social, culturel, et économique.

Recrutée en janvier 2023, la chargée de mission CRTE a ainsi pu se présenter et animer la réunion.

Son rôle sera non seulement de suivre et d’animer le CRTE mais aussi :

  • d’approfondir la stratégie territoriale de Ia communauté de communes ; 
  • de s‘assurer de la faisabilité technique et réglementaire des projets ;
  • de valoriser la mutualisation des moyens et des ressources humaines ;
  • de préparer des dossiers de financement ;
  • d’accompagner les communes dans l’émergence et la concrétisation de leurs projets.

Lors de ce Copil, un tour d’horizon des projets en cours a été effectué, et les porteurs de projets, les représentants des services de l’État et les partenaires, notamment la Collectivité de Corse et la Banque des Territoires, ont pu échanger et créer les premiers liens.

Des projets d’envergure comme la promenade en bois du littoral et l’accèssibilité au plateau du Cuscionu ont été évoqués.

Un certain dynamisme du territoire est apparu avec des résultats prometteurs pouvant faire figure d’exemple.

Ainsi, il a été mis en évidence que sur notre territoire une commune de l’intérieur a vu multiplier sa population par 3, en 20 ans, grâce à une politique active du logement.

Une autre, également dans le secteur rural, s’investit pleinement dans les énergies renouvelables. Le CRTE apparaît donc comme un moyen de valoriser ces actions et de s’en inspirer pour œuvrer au développement économique de notre territoire.

Ce COPIL a donc présenté une partie des actions en cours de notre Communauté de Communes sur le territoire. Cette liste sera complétée dans les semaines à venir, dans le cadre d'une rencontre entre la chargée de Projet CRTE et chaque élu sur sa commune.

Pour aller plus loin : Transition écologique : signature d’un contrat au service du territoire. 

Retour en images : DIGITAL FACTORY IN PAESE

Le 20/03/2023

le Samedi 18 Mars, nous avons accueilli le Digital Factory in Paesi dans les locaux de la Mairie de Grosseto-Prugna-Porticcio.

Une belle réussite qui a régalé petits et grands avec des ateliers hauts en couleurs !

Merci à tous pour votre participation et votre enthousiasme, et particulièrement à l’équipe de production d’ Émaho Corsica pour leur beau travail !

Les différents ateliers :

 Diriger un robot grâce à du code

 Découvrir l’impression 3D

 S’initier au trucage vidéo sur fond vert

 Créer des sons à partir de remix

 Tester ses connaissances avec un jeu de plateau

 Essayer d’identifier des reportages #FakeNews

 Jeux vidéos #Vintage !

DIGITAL FACTORY IN PAESI est une initiative de médiation numérique pour tous - proposée par Corsica Fibra, a Cullettività di Corsica, XpFibre et réalisée par Émaho Corsica, avec la participation du Hub Corsica.

Inauguration des stations d'épuration de Coti-Chiavari et Olivese

Le 09/03/2023

Sous l’impulsion de Valérie BOZZI, Présidente de la Communauté de Communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo (CCPOT), l’objectif principal de notre collectivité, à travers la compétence “Assainissement", est de doter les communes du territoire de systèmes épuratoires performants, et d’œuvrer à la dépollution du fleuve Taravo. 

En ce sens, la Présidente, en coupant le ruban, a officialisé la fin des chantiers de deux de nos ouvrages le jeudi 9 Mars : la réhabilitation du site de Coti-Chiavari, puis la mise en service de la Station d’Olivese.

Les deux projets, portés par nos services, ont été co-financés par plusieurs acteurs : L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse (AERMC), la Collectivité de Corse, et les Services de l’État.

RÉHABILITATION DE LA STATION DE COTI-CHIAVARI :

Suite à la crise sanitaire liée au COVID 19, la CCPOT a répondu à un appel à projet de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse : le “Plan de rebond eau, biodiversité, climat”.

Cet appel élargit les critères établis par l’AERMC concernant les bénéficiaires potentiels des aides disponibles pour les travaux sur les stations d’épurations et réseaux d'assainissement.

Mise en service en 1990, la Station d’épuration de Coti-Chiavari de type "boues activées" (600 EH), nécessitait obligatoirement une réhabilitation importante.

En effet, le site ne pouvait plus être utilisé dans de bonnes conditions car l'état de l'ouvrage et les difficultés d'exploitation induites entrainaient des nuisances olfactives importantes pour le voisinage.

Le programme d’aide de l’AERMC étant devenu disponible pour toutes les collectivités, la CCPOT a, bien évidemment, saisi l’occasion et ce, afin de répondre aux besoins de ses administrés, de la remettre entièrement en état.

Coût de l’opération : 107 760 € HT

Financements :

Ce projet a bénéficié du soutien financier de l'agence de l'eau Rhônes Alpes Méditérranée Corse, à hauteur de  47 880 € soit 44 %, et de la Collectivité de Corse avec 28 728 € soit 27 %. L'apport financier de la CCPOT s'est donc élevé à 31 152 € soit 29 %.

1200px agence de l eau rhone me dite rane e corse svg Picto engage pour leau valide5a6ef5a4c5992 collectivite

Détail des travaux : Sous maîtrise d'œuvre du BET Moretti.

  • - Remplacement des deux postes de relevage,
  • - remplacement de l'armoire électrique de la STEP avec installation de différentes sondes techniques,
  • - remplacement du dégrilleur, 
  • - remplacement de la turbine d'aération,
  • - reprise de l'étanchéité du clarificateur,
  • - reprise complète des lits de séchage des boues,
  • - remplacement de la clôture.
  • MISE EN SERVICE DE LA STATION D’OLIVESE : 

La Présidente, accompagnée des Services de l’État, représentés par le Secrétaire Général de la Préfecture de la Corse, Monsieur Pierre Larrey, des Services de la Collectivité de Corse, de l’Agence de l’Eau RMC, a inauguré l’ouvrage d’Olivese.

Il existait, dans ce village, une station mise en service en 1955 et en état de vétusté plus qu’avancé. 

Le nouveau projet qui avait été initié par la Commune d’Olivese, (elle avait obtenu les autorisations administratives et les subventions), a été porté par la suite et mis en œuvre par nos services (attribution des marchés, travaux). Le nouvel ouvrage est exploité par les agents de la CCPOT.

À ce jour, à l'issue de ce chantier, on peut donc observer un ouvrage totalement opérationnel : une STEP de 700 EH de type “Filtre de roseaux plantés” alimentés par pompage.

On peut noter également la création d'un poste de relevage et le remplacement de tout le réseau d’assainissement collectif du village.

Coût de l’opération : 1 690 637,63 € HT

Financements : Ce projet a bénéficié du soutien financier de l'agence de l'eau Rhônes Alpes Méditérranée Corse, à hauteur de 406 630 €, des Services de l'État à hauteur de 447 630 € , et de la Collectivité de Corse avec 547 316 €. L'apport financier de la CCPOT s'est donc élevé à 224 735 €.

26534 484 agence de l eau et engage pour l eau 15a6ef5a4c5992 collectivite

Détail des travaux : Sous maîtrise d'œuvre du BET Moretti et SARL CORSE INGÉNIÉRIE.

  • Construction de la Station d’épuration de type lit plantés de roseaux (700 EH),
  • Canalisations,
  • Postes de refoulement,
  • Coordonnateurs SPS,
  • Contrôle COFRAC des canalisations.

La réception de ces ouvrages laisse place aux projets structurants constituant le Contrat de Territoire. Aujourd’hui, La CCPOT travaille à la réhabilitation des canalisations ainsi qu’à l’élaboration de diagnostics et schémas directeurs d’assainissement et surtout à la construction de nouvelles Stations d’épuration, et ce, dans les 15 communes restantes et leurs hameaux.

Inauguration de la Zone d'activité Economique

Le 02/02/2023

Dans les statuts de la Communauté de communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo, le développement économique est une compétence essentielle.

À ce titre, nous nous engageons donc, sous l'impulsion de la Présidente, Valérie Bozzi, aux côtés des professionnels de la région, afin de les soutenir et en créant un véritable dynamisme économique à travers cette première grande opération qu'est la "ZAE" : Zone d'Activités Économiques.

Ce projet, n'aurait pu aboutir sans l'aide des Services de l'État, Préfecture de Corse et de Corse-du-Sud, la Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse, et évidement les entreprises qui ont su tenir les délais malgré les crises que nous connaissons. Nous remercions donc aussi : SOTRAVOS, EIC, Corsovia, Alta Verdi, I Lamaghjoni, et BET MORETTI.

Initié par la commune de Pietrosella, dans le cadre du PREZA : Plan Régional en faveur des Zones d'Activités, l'ouvrage de cette opération a, par la suite, été repris et mené à terme par nos services. 

La Zone d’activité a donc pour objectif principal de faire face à la pénurie d'espaces économiques aménagés et organisés, d'améliorer et diversifier l'offre à destination des entreprises.  A ce titre, cette opération a reçu le soutien de la Collectivité de Corse pour une subvention de 126 000 euros ainsi que celui de l’État à hauteur de 378 000 euros.

Ce nouvel espace comporte 13 lots de 435 à 3 906 m2 avec une surface totale de 10 920 m2.

La premère étape fut l'achat du terrain pour 230 000 euros. Une fois celle-ci franchie, les travaux d’aménagement ont pu débuter pour un montant de 900 000 euros : 

- la création d'une voie intermédiaire d'accès à sens unique, 

- la construction de deux bassins de rétention des eaux pluviales de voirie, dont une sous-voirie,

- la viabilisation des lots : électricité, eau, assainissement et fibre optique,

- les aménagements urbains : trottoirs et éclairage public. 

Enfin, certains lots sont fortement impactés par les contraintes du site.

Afin d'en tenir compte, le Conseil Communautaire a fait le choix de fixer le prix sur la partie constructible uniquement.

Cette décision permet de vendre chaque lot en fonction de son potentiel d’exploitation et de proposer un prix au m2 unique à toutes les entreprises retenues et ce conformément à la délibération N° 60-22 Du 29 Juillet 2022.

Face à une hausse importante des prix de l'immobilier et du foncier, la concurrence des projets résidentiels toujours plus attractifs rend de plus en plus difficile la recherche de foncier ou de locaux pour les entreprisesLa Rive-Sud, sans cesse plus dynamique, n'échappe pas à la règle, notamment en raison de l'amélioration du cadre de vie, de la construction d'équipements structurants, de l'aménagement et l'accessibilité des espaces naturels, de détente et de loisirs. 

Cette première opération participe à la pérennisation du tissu économique de notre communauté de communes, en permettant l’implantation des entreprises, actrices essentielles du développement du territoire et de la cohésion sociale.

En effet, la zone d'activités, aménagée sur un foncier dédié au développement économique, permet de proposer aux entreprises locales un prix raisonné et de garantir la pérennité de leur installation sur le territoire intercommunal.

Inauguration de la Forêt Enchantée à Corrano

Le 25/10/2022

A l’initiative de son maire, Monsieur Antoine Peraldi, la commune de Corrano a ouvert une parenthèse féérique de son histoire et de celle de la vallée du Taravu, en inaugurant la « Forêt Enchantée ».

Madame Valerie Bozzi, Présidente de notre Communauté de Communes, accompagnée de Monsieur Gilles Simeoni, Président de l’exécutif ont donc accompagné Monsieur Peraldi, Maire de Corrano, pour inaugurer le site et coupant le ruban.

Notre communauté de communes en partenariat avec la Collectivité de Corse, et grâce au concours de nombreux autres acteurs, s’enrichit donc d’un nouvel atout : un circuit magique, qui au fil de l’histoire de Gabriel-Xavier Culioli, « Ditu Mignuleddu », s’est ouvert au public hier après-midi.

C’est une immersion totale en pleine nature et une manière fabuleuse de faire rêver petits et grands grâce aux nombreux décors de Stéphane Deguilhen ainsi qu’aux espaces dédiés à la découverte.

Renouvellement et extension du Label " Site Rivière sauvage "

Le Fleuve du Taravo a vu se renouveler, et s’étendre au plus haut niveau (3), son label « Site Rivière Sauvage », véritable témoignage de l’implication des acteurs du territoire dans sa préservation et sa valorisation.

 

Img 0794  Dsc 0798 2  Img 0813

 

Img 0799Img 0808Img 0804

Présentation des dispositifs d'accompagnement de l'Agence de l'Urbanisme et de l'Énergie de la Corse

Le 20/07/2022

L’Agence d'Aménagement durable, d'Urbanisme et d'Energie de la Corse (AUE) en présence de son Président, M. Julien Paolini et de ses agents, s’est déplacée à Porticcio dans les locaux de la communauté des communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo.

Quel était l'objectif ? 

Il s’agissait de présenter, en détail, lors d’une réunion réunissant les équipes de l’AUE et les Élu(e)s, les dispositifs d’accompagnement pour la transition écologique, l’aménagement et l’urbanisme sur le territoire.

Plusieurs thèmes ont été abordés : 

Le système énergétique de la Corse, (le bilan électrique et la facture énergétique), ou encore les Appels à Projets dans différents domaines comme l’éclairage public, le bâtiment, l’hydroélectricité, le Bois Energie etc... 

L’Agence propose une véritable prestation d’AMO (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage).

Ses missions se tournent donc vers l’accompagnement des collectivités locales notamment grâce à des moyens techniques : études préalables, conduite de projets (incluant le dispositif de concertation publique), sécurisation des démarches, aide à la passation des marchés publics, coordination des études et évaluation.

À l’issue de cette présentation, les maires de plusieurs communes du territoire ont ainsi pu aborder les problématiques liées aux documents d’urbanisme, notamment pour les communes à forte attractivité mais également pour les plus petites.

Les aides et accompagnements que l’AUE peut apporter pour travailler sur ces thématiques ont été présentés dans ce contexte d’échange où chacun a pu exposer les sujets inerrants à sa commune. 

Merci aux Maires et Élu(e)s présents pour cette réunion ainsi qu’à l’AUE, ses équipes et son Président, M. Paolini.

Pour en savoir plus sur les accompagnements et les aides proposés, n’hésitez pas à visiter le site internet de l’Agence d'Aménagement durable, d'Urbanisme et d'Energie de la Corse.

Img 9154 jpg

Développement territorial : les étudiants de l'Université de Corse découvrent les dessous du management hôtelier sur la Rive Sud.

Le 12/04/2022

L’université de Corse, en partenariat avec la communauté de communes de la Pieve de l’Ornano et du Taravo, par l’entremise de son office de tourisme, a organisé un séminaire sur la Rive sud du Golfe d'Ajaccio.

Cette opération découle à la fois de la mise en valeur économique du territoire par l’activité touristique souhaitée par l’intercommunalité mais aussi, en ce qui concerne l’Université, de justifier sa politique à double entrée basée à la fois sur l’enseignement général et l’application concrète de celui-ci.

Le but avoué de cette opération était double : préparer des pistes d’actions concrètes de mise en valeur territoriale et l’immersion des étudiants de la toute nouvelle Licence Pro Hébergement touristique au sein d’établissements de haut standing. A terme, un diplôme de management de l’hébergement de luxe est envisagé.

Les hôtels « Le Sofitel », « Le maquis », « Marina Viva et le Campo dell Oro » (le Radisson, bien que favorable, n’a pu participer pour cette fois aux travaux en raison d’une ouverture retardée) ont répondu présent.

Après avoir été reçu par la Présidente Valérie BOZZI, les étudiants et leur responsable pédagogique le Pr Serge Pieri accompagnés du DGS de l’intercommunalité, se sont déplacés de l’un a l’autre pour suivre des ateliers de travail avec les professionnels concernés. (Cf. planning des interventions : Seminaire timingseminaire-timing.pdf )

De l’analyse en front office (contact direct avec les clients) à la logique et stratégie de réservation (back office) les responsables ont présenté des cas concrets compléments indispensables des cours généraux.

Plus spécifiquement, la notion de qualité de service a été l’axe d’interventions des managers de l’Hôtel « le Maquis ». Qui plus est, pour expliquer au mieux, les étudiants ont été transformés en clients et, lors du déjeuner offert, ils ont ainsi pu mieux appréhender ce qu’est un service de qualité.

La directrice de l’hôtel « le Sofitel » présentait à la fois la stratégie internationale de Responsabilité Sociale des Entreprises du groupe ACCOR ainsi que la stratégie propre de réservation au niveau de l’établissement de Porticcio.

Marina Viva insistait sur la politique des ressources humaines alors que le Campo dell Oro incitait les étudiants à réfléchir sur le Yield management. Lors de la présentation d’œnologie qu’il a offerte, le directeur de l’établissement, accompagné d’un œnologue du clos Capitoro, a démontré tout l’attrait et l’atout touristique que représentait cette activité et in fine, la rencontre a donné lieu à des échanges très constructifs.

Les étudiants, tous alternants, seront dans leurs établissements pour préparer et vivre la saison à compter de la semaine prochaine avec au passage un avant-goût de leur futur travail.

Dsc 0950

Img 0149